La communication visuelle est un art en soi ! Elle permet de diffuser un message qui touchera un grand nombre de personnes. Celle-ci peut-être diffusée sur de nombreux supports : affiche, flyer, dépliant, bâche, rollup … etc

Pour que votre communication visuelle soit efficace, il est nécessaire de respecter certaines règles de base. Elle est l’un des piliers de votre entreprise, elle permet à celle-ci d’être visible face à la concurrence.

D’après de nombreux professionnels de la communication, le prospect se soucie seulement de 20% des éléments qu’il a lu, face à 80% des éléments qu’il a vu.

Il est donc nécessaire d’adopter une stratégie utilisant les codes de la communication visuelle afin que votre message atteigne vos prospects et clients.

5 règles à appliquer lors d’une création visuelle

Je vais vous donner 5 règles de base à suivre lors de la création de vos supports visuels afin de garantir l’impact de ceux-ci.

 

1. La règle d’or pour garder une mise en page cohérente

Une bonne communication visuelle doit comporter une mise en page qui suit la règle des tiers.

Qu’est-ce-que la règle des tiers ?

C’est une règle d’or du cadrage photographique qui permet de garder de bonnes proportions ainsi qu’un bon équilibre de l’image. Ceci consiste à diviser une image en trois parties égales qui permettent de placer chaque élément de manière cohérente et stratégique.

Cette étape permet de préparer la seconde qui est le chemin visuel.

 

2. Le chemin visuel

Comme cité précédemment chaque élément est placé de manière stratégique. Nos yeux sont guidés par rapport à l’emplacement de chaque élément.

Pour bien comprendre comment fonctionne le chemin visuel, il est nécessaire d’appréhender le comportement de nos yeux lorsque nous regardons une image.

D’une manière générale nous avons tendance à lire de gauche à droite et de haut en bas. De nombreuses études ont permis de déterminer les règles qui régissent la lecture d’une composition visuelle.

Premièrement, nous avons la lecture en Z. Les yeux explorent 4 points représentés par les intersections des droites réalisées lors de la règle des tiers. Le chemin que les yeux suivent forme ainsi un Z.

Nous avons ensuite une seconde lecture qui va analyser l’image en suivant le sens des aiguilles d’une montre. Pour ce type de lecture, il est conseillé de placer les éléments les plus importants et marquants à gauche. C’est la zone où les yeux vont rester le plus longtemps d’où l’importance de celle-ci.

Vous l’aurez compris chaque élément doit être placé par ordre d’importance. Il est ainsi primordial de prendre en compte le chemin visuel qui sera employé pour votre support.

 

3. Le choix de la typographie

La typographie influence énormément le message ainsi que sa lecture. Chacune possède sa propre personnalité. Elle peut apporter un côté plus féminin ou masculin, moderne ou artistique, cela dépend du message à transmettre.

Le choix du style de caractère aura aussi son influence, qu’il soit en gras, en capitale ou en italique. Un texte en capitale facilite la lecture et interpelle alors qu’un texte en italique doit être utilisé pour un texte court.

Il est déconseillé de mettre un texte long en italique, l’effet de mouvement rend la lecture pénible pour l’oeil.

En ce qui concerne le texte en gras, il sert à amplifier et mettre en valeur un élément important. Il peut être utilisé pour une date, un lieu ou un mot clé.

 

4. Le choix des couleurs

Les couleurs sont primordiales pour attirer l’attention. De plus, celles-ci ont toutes une signification cachée qui influence inconsciemment le prospect.

Prenons quelques exemples de couleurs :

L’Orange :

Il s’obtient en mélangeant du jaune et un peu de magenta. L’orange est renommé pour être la couleur qui se distingue le mieux dans de très nombreux environnements. Il est synonyme de créativité, dynamisme, vitalité et d’innovation.

Quand l’utiliser dans la communication visuelle ?

La couleur orange est utilisée dans les domaines liés au divertissement et à la communication. C’est une couleur très voyante, elle peut permettre d’accroître la visibilité d’un élément visuel. 

 

Le Bleu :

Il fait partie des couleurs primaires. Il comprend de nombreuses nuances, soit foncé comme le bleu nuit, soit saturé comme le bleu outremer, soit désaturé comme le bleu ciel.

Il est intéressant de savoir que le bleu est la couleur la plus appréciée dans le monde ! Elle fait partie des couleurs les plus utilisées lors de la conception d’identité visuelle pour les entreprises.

Le bleu évoque de nombreux éléments, la mer, l’espace, le ciel et le voyage. Il est synonyme de confiance, de loyauté et d’intelligence. Il apporte un sentiment de sécurité.

Quand l’utiliser dans la communication visuelle ?

Le bleu est utilisé dans les domaines du numérique, de l’aéronautique, du voyage et de la finance. Elle apporte un sentiment de sécurité et de confiance qui influence le prospect.

 

Le Vert :

Il s’obtient en mélangeant du bleu cyan et du jaune. Il est synonyme d’espérance, de chance et symbolise la nature et la santé. Il invite au calme et au repos.

Le vert peut évoquer différentes symboliques. Le vert foncé évoque la croissance économique et le vert clair la jeunesse.

Quand l’utiliser dans la communication visuelle ?

Le vert est utilisé dans les domaines de la santé, de l’écologie ou pour des activités en pleine air. Le vert est également utilisé pour le packaging de produits de nettoyage.

 

Le Blanc :

Le blanc n’est pas à proprement parlé une couleur, il se définit comme la synthèse chromatique de toutes les couleurs. En communication visuelle, le blanc est la couleur de départ, elle sert généralement de support. 

L’ajout d’une coloration affecte directement la blancheur, selon la couleur cela donne l’impression d’avoir un blanc plus accentué.

Il symbolise la pureté, la propreté et la perfection. Il apporte brillance et éclat à votre communication visuelle.

Quand l’utiliser dans la communication visuelle ?

Le blanc est utilisé pour représenter les domaines du mariage, de la propreté ou la restauration. Il permet également d’apporter des zones de repos visuel.

Comme vous l’imaginez c’est exactement la même chose pour les autres couleurs que cela soit du rouge, du marron, du gris, du violet … ou une autre couleur.

En communication visuelle, il est primordial de choisir avec précaution les couleurs qui représenteront votre entreprise, vos produits ou vos services.

Ne choisissez pas une couleur simplement si vous l’aimez, étudiez votre entreprise, son domaine d’activité, votre cible et vos valeurs. Ainsi vous pourrez définir un code couleur qui ayant un lien direct avec votre entreprise et le message que vous souhaitez communiquer.

5. La zone de repos

Les zones blanches sont appelées « zone de repos » car elles permettent aux yeux de se reposer. Ainsi l’individu qui verra votre support de communication sera plus enclin à recevoir les information majeures de celui-ci.

Un document surchargé (sans zone de repos) sera repoussant et ne donnera pas envie de continuer à le lire. Inversement, si celui-ci présente une mise en page légère avec plusieurs zones de repos, il attirera davantage l’attention.

 

 

La communication visuelle un travail d’artiste !

Les règles présentes ci-dessus ne sont évidemment que de simples bases. La communication visuelle comporte de nombreux pièges qui peuvent vous emmener à l’échec de votre stratégie de communication.

Si vous souhaitez garantir la qualité de vos supports, il est conseillé de passer par un professionnel qui se chargera de créer des supports efficaces pour votre entreprise.

 

Auteur de l’article
Alexandre

Passionné de communication print et digitale. Je veille jour et nuit à l’affût des dernières tendances publicitaires.

La communication est un domaine qui évolue en permanence et qui demande une certaine attention afin de continuer à innover perpétuellement.

Newsletter imprimerie en Charente-Maritime à Gémozac

S'abonner à notre Newsletter

Ne loupez pas toutes l’actualités et les tendances de la communication print et digitale !

Félicitation, vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter ! Monsieur Renard vous remercie.

Share This